RÉGLES DE VIE

Chapitre préliminaire : Constitution, appartenance, dénomination et objet

Le groupe scout Les Siamois est un groupe du scoutisme laïc ivoirien. Il  appartient à l’association des ECLAIREUSES ET ECLAIREURS DE COTE D’IVOIRE. Ses bases sont implantées dans la Région d’Abidjan Nord précisément à COCODY (Maternelle EST) et ABOBO (Groupe scolaire Fen-dje). Le groupe développe et entretient – dans le cadre de son programme d’extension – des  Unités Autonomes à MEREKOU et YAODONGOKRO (ASSUEFRY), LAOUDIBA (BONDOUKOU), GRAND-LAHOU et KONG et dans tous les espaces où un membre du groupe trouve nécessaire de développer le scoutisme. Pour ce faire, toute décision des instances hiérarchiques sus citées est prioritaire sur le programme du groupe si toutefois elle répond aux principes et règlements de l’Association.

Comme tous les autres groupes des EEDCI, le groupe s’est doté d’un nom de totem et d’un logo qui demeurent sa propriété. Ce nom est  LES SIAMOIS et sera représenté par l’image d’une tête de chat entourée du nœud plat ou de l’amitié et de la fraternité scoute. Les couleurs du groupe sont le JAUNE et le VERT.

Les nom, logo et couleurs figurent sur tous les documents et supports du Groupe.  LES SIAMOIS sont des chats qui se ressemblent. Au delà de la simple ressemblance, les membres du groupe forment une famille joviale, complice et unie. Ensembles et sollicitant l’aide du Tout Puissant et de tout tiers, ils veulent relever les nouveaux défis du scoutisme moderne et poser  bases d’un lendemain meilleur.

Les quelques règles ci-dessous, ont été adoptées pour mieux vivre le scoutisme ensemble.

La Discipline

Chapitre I : Discipline

Article 1: Pour le bon fonctionnement du système de patrouille, tout scout doit s’adresser à son encadreur hiérarchique.

 Article 2: Le Chef de Groupe (CdG) doit accomplir ses tâches, respecter ses collaborateurs et ses scouts.

Article 3: Tout scout doit obligatoirement respect et obéissance aux collaborateurs du CdG que sont les membres de sa maîtrise, les chefs d’unités et leurs maîtrises, les responsables de commissions (délégués) d’activités, quelle que soit l’unité à laquelle ils appartiennent.

Article 4: Les collaborateurs du CdG, en retour doivent respect à leurs scouts.

 Article 5: Tous les scouts membres du groupe Les Siamois se doivent respect mutuel dans le respect des principes fondamentaux du scoutisme.

 Article 6: A tout rassemblement impliquant le Groupe, tous les chefs de groupes, d’unités, sans exception aucune, doivent conduire leurs jeunes et y prendre part.

 Article 7 : Tout scout du Groupe doit respect aux  scouts venant d’ailleurs quelques soient l’activité, le grade, l’âge … conformément au crédo : L’Eclaireur est l’ami de tous et le frère de tous les autres scouts.   

L’uniforme

Chapitre II : L’uniforme

Article 8: Le scoutisme est un mouvement d’éducation, l’habillement des membres doit être, par conséquent décent.

 Article 9: L’uniforme des Eclaireuses et Eclaireurs De Côte d’Ivoire est sacré. Par conséquent, il doit être porté avec respect et fierté.

Article 10: L’uniforme des ECLAIREUSES ET ECLAIREURS DE COTE D’IVOIRE comprend :

 

Une chemise kaki Manche courte (Louveteau – Eclaireur) / Manche longue (Raider – Routier)

Un pantalon / une culotte Noire réglementaire

Un foulard de branche, de groupe, de l’association

Une ceintureUne paire de chaussures fermées

Un béret ou un chapeau scout (facultatif)

La branche louveteau a sa couleur. Cher LES SIAMOIS, l’uniforme national est adoptée pour des questions pratiques. Le Louveteau conserve son uniforme lorsqu’il passe d’une branche à une autre.

La Religion

Chapitre III : Religion

Article 11: Notre Association est certes laïque. Mais selon les principes du mouvement, ne peut être scout que celui qui croit en DIEU.

 Article 12: La présence aux  temps  de prière est obligatoire pour tous les scouts,

 Article 13: Tous les scouts sont tenus de participer au programme établit par la commission spiritualité.

Les Activités

Chapitre IV : Activités

Les activités permettent de réaliser les objectifs du Groupe et du scoutisme. Elles favorisent la cohésion, l’unité, les échanges…

 Article 14: Tous les scouts sont tenus de participer aux activités organisées par leurs unités, le groupe sauf en cas de maladie ou autres types d’empêchements qui se peuvent justifier (taches parentales, scolaires, religieuses, professionnelles…)

 Article 15: L’assiduité des scouts aux différentes activités teindra une place de choix dans leur progression. Toutefois, la participation d’un membre à une quelconque activité (scoute ou non) engageant son image de scout et ou celle du groupe Les Siamois, devra impérativement :

faire l’objet d’information et d’acceptation de la hiérarchie de l’unité et du groupe ;

être soumise à la discussion et décision du conseil de maitrise.Le non respect de ces dispositions expose aux sanctions prévues à l’effet.

 Article 16: Toute absence ou présence à une activité doit être signalée à qui de droit.

 Article 17: Toute activité devant être organisée doit être préparée avec la commission de tutelle avant sa réalisation.

L'Ethique

Chapitre V : Ethique

Article 18: Le groupe Siamois ne se prête pas à la réalisation de faits délictueux.

 Article 19: Il est formellement interdit au scout en uniforme, la consommation de tabac, d’alcool ou de toutes autres substances susceptibles de créer un état second.

 Article 20: Il est formellement interdit à tout scout durant une activité ou en uniforme, de proférer des propos injurieux ou susceptibles de créer des bagarres, des disputes des frustrations.

La Logistique

Chapitre VI : Logistique

Article 21: La sortie ou l’utilisation de matériel se décide  par le responsable du matériel  en réunion de groupe  et avec l’accord du chef de Groupe.

 Article 22: L’usage du matériel du groupe engage la responsabilité de l’utilisateur.

 Article 23   : Après toute activité, le matériel devra être soigneusement nettoyé avant sa remise au responsable de matériel.

 Article 24   : En cas de destruction ou  de perte volontaire du matériel du groupe, il s’ensuivra un remboursement immédiat.

Sanctions et règlement des différends, Conseil de discipline

Chapitre VII : Sanctions et règlement des différends, Conseil de discipline

Il est prévu, un dispositif de sanction et de règlement de différends au sein du groupe. Dans le cas échéant, le chef de Groupe et son Adjoint, dispose de pouvoirs discrétionnaires pour agir au nom du groupe. Dans ce cadre, il mène une discussion avec le concerné et informe le reste du groupe. Les sanctions vont de l’avertissement et de la suspension à la radiation.

 Article 25: La Cour D’honneur comprend :

  • Le chef de groupe et sa maîtrise
  • Les chefs d’unité et leur maîtrise
  • Les sizainiers et leurs seconds
  • Les chefs de patrouilles et leurs seconds
  • Les chefs de division et leurs seconds
  • Les chefs d’équipes et leurs seconds
  • 2 membres du comité des parents scouts

Article 26: La cour d’honneur se chargera de régler les situations conflictuelles et promotion à grande échelle du groupe.

Article 27 : Il est crée au sein du groupe un Conseil De Discipline qui comprend :

1 membre de la maîtrise du groupe

La maîtrise de l’unité concernée

Des observateurs (facultatifs).

Article 28 : Il se chargera de régler les conflits à moyenne échelle du groupe ou de    l’unité.

 Article 29 : Le Conseil de Discipline rend compte au chef de groupe.

 Article 30 : Les membres de la maîtrise restreinte du groupe, les chefs des différentes maîtrises d’unités et les responsables de commission sont traduits devant le conseil du groupe :

En cas de violation ou de non-respect des règles précitées, tout scout s’expose à des sanctions allant d’un avertissement verbal à un avertissement écrit. En cas de récidive, il sera traduit devant le conseil de discipline ou la cour d’honneur.

 Article 31 : Quatre (4) absences successives d’un chef à des activités différentes ou du même ordre sans motif(s) valable(s) seront considérées comme une démission de sa part de la responsabilité qui lui est confiée au sein du groupe. Il pourra revenir quand il veut. La maitrise, selon les circonstances analysera, s’il est besoin de lui confier à nouveau de nouvelles responsabilités.

 Article 32: Tout scout absent à quatre (4) activités successives sans motif(s) valable (s) sera, sans aucune autre forme de procédure traduit devant le conseil de discipline.

 Article 33: Au-delà de 15 mn de retard, tout participant à une activité est considéré comme absent.

Article 34: Tout retard, quel que soit le motif à une activité doit être compensé par une amende de deux cent (200) francs CFA à payer avant la participation à l’activité. En cas de refus, il ne pourra y prendre part et sera considéré comme absent.

 Article 35: Si le scout refuse de payer son amende, il se constitue un cas d’indiscipline qui  sera traité devant le conseil de discipline.

 Article 36: En cas de faute grave, le scout sera traduit en cour d’honneur.

CDC, Réunions et Activités

Chapitre VIII : CDC, Réunions et Activités

Article 37: En début de chaque année, le groupe dresse le bilan Moral, Financier, Moral, Matériel et Humain et procède à l’élaboration d’un programme d’activités annuelle, qui s’applique à tous. L’élaboration du programme se fait lors de la sortie bilan du groupe, et en présence de tous les membres du groupe.

Article 38: La Maitrise du groupe tient chaque Premier Dimanche un Conseil de maitrise pour évaluer la situation, organiser une activité ou prendre des décisions.

Les Chefs d’Unités sont responsables de leurs branches et moments de rencontres. Toutes fois, ils doivent rencontrer leurs jeunes au moins deux fois par mois.

Article 39 : Toute proposition devra être soumise au conseil de chefs. Et les décisions prises par ce conseil sont valables pour tous et irrévocables. En cas de non respect de ces décisions, les concernés s’expose à des sanctions allant de l’avertissement, de la suspension à la radiation du groupe

Révisions et amendements

Chapitre IX : Révisions et amendements

Article 40 : Le présent règlement de fonctionnement peut être révisé en conseil   de chefs.

 Article 41 : Toute proposition devra être soumise au conseil de chefs.

 Article 42: Les maîtrises du groupe et des unités sont chargées de faire appliquer et  de  respecter ce présent règlement de fonctionnement.